Qu’est-ce qu’une mobilité inclusive ? En France, de nombreuses personnes sont moins mobiles que la moyenne. Aller au travail, faire ses courses, rechercher une formation, se rendre chez le médecin, profiter de ses loisirs : ces déplacements du quotidien ne sont pas accessibles à tous.

Dans une société construite sur le mouvement de tout et de tous, l’accès aux aptitudes et aux moyens nécessaires à ces déplacements est une aspiration légitime et une condition majeure pour une insertion ou réinsertion sociale. Cette conception est au coeur de la mobilité inclusive.

Favoriser une mobilité inclusive consiste à proposer des solutions de mobilité conçues pour tous et avec tous, de l’apprentissage du déplacement à sa réalisation. Sont en particulier concernées les catégories de population les plus fragiles : personnes à faibles revenus, demandeurs d’emploi, travailleurs précaires, personnes âgées, personnes à mobilité réduite…

Cinq recommandations pour agir :

  • Développer un véritable apprentissage de la mobilité en France
  • Simplifier et coordonner les aides à la mobilité
  • Adapter les nouveaux services pour ne pas laisser les plus fragiles au bord du chemin
  • Promouvoir une gouvernance de la mobilité inclusive
  • Favoriser le développement des plateformes de mobilité, outils clés de la mobilité inclusive