La mobilité est un facteur-clé d’insertion sociale et de développement économique. Aujourd’hui, 20% des Français en âge de travailler doivent faire face à des difficultés de déplacement dans leur quotidien. Un fait méconnu.

2015 a été une année charnière dans la prise de conscience du lien entre mobilité et insertion sociale et professionnelle, avec notamment quatre grandes prises de parole sur le sujet.

6 mars 2015 : Le Commissariat général à l’égalité des territoires publie à l’attention des préfets, un document relatif aux politiques de transport et de mobilité en faveur des habitants des quartiers prioritaires.

« le développement des transports publics et le soutien à la mobilité conditionnent très souvent l’efficacité des autres politiques publiques en direction des habitants des quartiers populaires, qu’il s’agisse de l’accès à l’emploi, l’insertion sociale et professionnelle, la santé, la culture, l’éducation, etc.

16 juin 2015 : Le Premier Ministre commande une évaluation de la mobilité géographique des travailleurs à l’inspection générale des finances.

« La mobilité des travailleurs est un outil essentiel dans la lutte contre le chômage. »

14 septembre 2015 : Le Président de la République annonce la création de 100 plateformes de mobilité, à l’occasion du comité interministériel aux ruralités.

« L’égalité, c’est aussi la mobilité, sujet qui a été posé plusieurs fois au cours de cette visite : pouvoir utiliser son véhicule, pouvoir avoir des plateformes de mobilité et justement cent plateformes seront créées dans le cadre des projets pour les bourgs centres afin de permettre la mutualisation des offres de véhicules, faciliter les déplacements notamment des jeunes et des plus modestes. »

5 novembre 2015 : Le Secours Catholique-Caritas France publie son 33e rapport statistique, intitulé « La Fracture Mobilité »

« La mobilité est un droit fondamental qui conditionne l’accès aux autres droits, en premier lieu à l’emploi »