Bienvenue au Laboratoire de la Mobilité inclusive !

La mobilité est un facteur clé d’insertion sociale et de développement économique. En France, 20% des personnes en âge de travailler rencontrent des difficultés de mobilité.

Créé à l’initiative de Wimoov (anciennement Voiture & co) et de Total, le Laboratoire de la Mobilité inclusive a pour objectif d’associer les grands acteurs de la mobilité – privés, publics, société civile – afin d’analyser les difficultés rencontrées par les publics les plus fragiles et de proposer des solutions.

Il réunit des acteurs majeurs impliqués dans le domaine : Ademe, AG2R La Mondiale, CNML (Conseil National des Missions Locales), FACE (Fondation Agir Contre l’Exclusion), FARE, FASTT (Fonds d’Action Sociale pour le Travail Temporaire), Keolis, MACIF, Michelin, Pôle Emploi, Fondation PSA Peugeot Citroën, Secours Catholique, Total, Transdev, Wimoov.

RASSEMBLER
les acteurs publics, privés et la société civile, concernés par le sujet, pour réfléchir et partager des expériences concrètes, dans une démarche de co-construction.

FAIRE EMERGER
le thème de l’accès à la mobilité dans le débat public.

FOURNIR
des données et analyses objectives pour développer une meilleure compréhension du frein que peut représenter la mobilité

CONCEVOIR
des solutions de mobilité innovantes, accessibles à tous.

RASSEMBLER
les acteurs publics, privés et la société civile, concernés par le sujet, pour réfléchir et partager des expériences concrètes, dans une démarche de co-construction.

FAIRE EMERGER
le thème de l’accès à la mobilité dans le débat public.

FOURNIR
des données et analyses objectives pour développer une meilleure compréhension du frein que peut représenter la mobilité

CONCEVOIR
des solutions de mobilité innovantes, accessibles à tous.

LA MOBILITÉ, UN FACTEUR CLÉ D’INSERTION ET D’ACCÈS À L’EMPLOI

de personnes en âge de travailler peuvent être touchées par des problèmes de mobilité

des personnes en insertion ont déjà refusé un emploi ou une formation pour des raisons de mobilité

des personnes en insertion ne disposent d’aucun moyen pour se déplacer

des personnes en insertion renoncent à leur loisirs et sorties en raison de difficultés de mobilité

de personnes en âge de travailler peuvent être touchées par des problèmes de mobilité

des personnes en insertion ont déjà refusé un emploi ou une formation pour des raisons de mobilité

des personnes en insertion ne disposent d’aucun moyen pour se déplacer

des personnes en insertion renoncent à leur loisirs et sorties en raison de difficultés de mobilité

Les rencontres de la mobilité inclusive

Associer les acteurs de la mobilité pour apporter des réponses concrètes et durables aux questions de l’accès à la mobilité, tel était l’objectif des premières Rencontres de la Mobilité inclusive, organisées par Wimoov et Total en 2013. Elles ont ainsi rassemblé 200 acteurs autour du thème Mobilité et insertion socioprofessionnelle, avec la présentation de l’étude Mobilité, insertion et accès à l’emploi réalisée par le cabinet Auxilia.

Elles ont également vu la création du Laboratoire de la Mobilité inclusive. Le 3 décembre 2014, après un an de travail, de réflexion, et d’actions concrètes, les 15 membres du Laboratoire de la Mobilité inclusive se sont à nouveau réunis, au 104 à Paris, pour une journée d’échange et de débat avec plus de 250 acteurs issus des sphères publiques, privées et associatives, et de la société civile.

Le fil rouge de la journée : la mobilité, levier de développement économique et social. Deux nouvelles études commandées par le Laboratoire ont également été rendues publiques :
La mobilité des seniors en France (cabinet Auxilia),
et Accès à la mobilité : étude internationale (cabinet Chronos).